Ce qu’il faut savoir sur la traduction pharmaceutique

Étant une discipline spécialisée qui ne doit être confiée qu’aux traducteurs professionnels, la traduction médicale et pharmaceutique consiste en une reproduction dans une langue choisie, de l’équivalent le plus proche du texte encodé dans une langue source. Cette reproduction se fait sémantiquement et stylistiquement. Il est important de confier cette tâche à des traducteurs ayant des diplômes en langues étrangères, mais aussi une éducation en pharmacie. Aussi, ces traducteurs doivent avoir une expérience dans le domaine pharmaceutique.

Pourquoi faut-il faire confiance à un traducteur ayant des compétences linguistiques et une expérience en pharmacie ?

Parce que tout simplement, le fait de connaitre une langue étrangère ne suffit pas. En traduction pharmaceutique, il faut que le traducteur comprenne le texte avant de le traduire. Le milieu pharmaceutique et médical dispose de son propre vocabulaire et de tournures de phrase particulières. Cependant, il ne faut pas faire confiance à un traducteur spécialisé en pharmacie et n’ayant pas de compétence linguistique.

En effet, un expert en pharmacie peut passer des nuits blanches à rechercher l’équivalent d’un mot qu’il ignore, s’il n’a pas de compétences linguistiques. Il est important de traduire le style et une personne incompétente en linguistique ne saurait le faire. Pour une traduction parfaite dans le domaine de la pharmacie, il faut faire confiance à une personne ayant les compétences linguistiques et une expérience en pharmacie.

Conséquences d’une mauvaise traduction de documents pharmaceutiques

Quand il s’agit de l’utilisation des médicaments, de leurs effets secondaires, de leurs caractéristiques médicales et de leur posologie, une mauvaise traduction peut avoir des conséquences graves. D’une part, mettre au point un nouveau médicament est un processus qui demande beaucoup de temps et un coût considérable. Ainsi, une mauvaise traduction peut causer le retard de la mise sur le marché ou le rappel du produit.

Dans certaines situations, des poursuites sur la responsabilité du produit peuvent être provoquées. D’autre part, le patient peut subir des conséquences désastreuses à cause d’une mauvaise traduction. En effet, si par exemple sur la posologie il y a une erreur de traduction, il peut prendre le médicament comme le dicte la notice alors qu’il ne devrait pas le prendre de cette manière.

Ceci pourrait créer par exemple un surdosage ou une prise de dose insuffisante. Il est donc très important de travailler en collaboration avec les traducteurs pharmaceutiques à qui vous confiez la traduction de certains de vos documents pharmaceutiques pour éviter des erreurs de traduction.

Les commentaires sont fermés.