Comment se porte le marché de la menuiserie en France ?

AppleMark

Le secteur de la menuiserie en France subit un recul qui se confirme d’année en année. En effet, le nombre d’installations de fenêtres poursuit sa baisse et repasse en ce moment sous la barre des 10 millions annuels. Ce chiffre a été enregistré depuis 2006 et il est évident que le marché de la rénovation est en nette régression. En effet, les professionnels sont plombés par la hausse de la TVA et surtout la stagnation des transactions immobilières dans l’ancien.

Les tendances

Avec le nouveau plan de relance qui a été initié en 2014 (renforcement du dispositif d’incitation fiscale pour les investisseurs), les conditions de la reprise des activités de la menuiserie devraient être stimulées. L’objectif, c’était surtout de stimuler le segment entretien/rénovation à travers la simplification et l’augmentation du crédit d’impôt sur la transition énergétique.

Les pouvoirs publics ont fixé des objectifs clairs allant jusqu’à 500.000 logements par an à partir de 2017. Avec les accords d’écoconditionnalité passés entre l’État et l’Adème, les travaux de rénovation énergétiques sont désormais réalisés par des professionnels qualifié RGE. En effet, la mention RGE est désormais associée aux différents labels existants (Qualibat, Eco Artisan, etc.) et permet d’obtenir un crédit impôt. Vous pouvez en savoir plus ici.

Organisation du marché

La menuiserie sur bois souffre désormais d’une forte concurrence de la part du PVC et de l’aluminium. Elle reste aussi très largement utilisée dans le cadre de l’artisanat traditionnel. Cependant, il faut dire que la menuiserie aluminium est en perte de vitesse, car elle est supplantée par le PVC. En effet, la menuiserie sur matière plastique s’est largement développée dans le secteur du logement proactif.

Un avenir sombre

Les professionnels de la menuiserie sont assez pessimistes et 41% d’entre eux prévoient une stagnation de l’évolution du marché. Interrogés sur les actions qu’ils comptent mettre en place pour faire face à cette difficulté, la plupart d’entre eux misent sur des services complémentaires et de produits haut de gamme. Cependant, il faut dire que les ventes de PVC seront stables en 2016 de même que les fenêtres en aluminium. En effet, environ 38% des répondants estiment que les ventes de PVC pourraient progresser.

Les commentaires sont fermés.