Informations et conseils en cas d’urgence dentaire

Les urgences dentaires peuvent survenir subitement, et dans ces conditions, la personne ne sait pas toujours que faire. Si le fait de se rendre chez un dentiste d’urgence semble être la solution la plus évidente, il existe également des gestes à adopter en vue de « limiter » les dégâts. Le présent article a pour but de faire le point sur les attitudes à avoir en cas d’urgence dentaire.

Que faire en cas d’urgence dentaire ?

Pour connaître les bons gestes à adopter en cas d’urgence dentaire, il convient d’abord de rappeler qu’il existe plusieurs types d’urgence dentaire. Il y a par exemple les urgences dentaires infectieuses, les traumatismes dentaires, ainsi que l’hémorragie dentaire. Dans le premier cas, on fera référence aux accidents infectieux pouvant être liés à la dent de sagesse, aux abcès parodontaux, aux cellulites collectées, ou encore à la cellulite diffuse grave. Ce qu’il faut faire dans ce cas, c’est de commencer par éviter l’automédication. Elle peut être génératrice de complication.

Les traumatismes dentaires sont ceux qui peuvent résulter d’un simple choc. On note un déplacement dans l’alvéole osseuse, ou encore une fracture radiculaire. Dans ce genre de situation, il peut être possible de recoller le morceau fracturé. Si le choc a entraîné le retrait de la dent, pensez à la remettre immédiatement, ou à la faire remettre par un chirurgien-dentiste.

Vous pouvez prendre rendez-vous sur https://www.dr-richard-chirurgien-dentiste.fr/le-cabinet/ pour cela. Dans le cadre d’une hémorragie dentaire et de la sphère buccale, il vous faudra faire pression indirectement à l’aide d’une gaze ou d’un mouchoir afin de réaliser une compression de la plaie. Rendez-vous ensuite rapidement chez le dentiste. Si la douleur est trop vive, vous pouvez prendre un antalgique, mais surtout pas de l’aspirine.

Savoir identifier une urgence dentaire à temps

Le premier indicateur d’une urgence dentaire est la douleur. Si vous ressentez une certaine gêne significative, il ne faut pas hésiter à vous rendre chez le dentiste-chirurgien. Vous devez savoir que si l’infection n’est pas traitée (ou n’est pas non plus traitée à temps), vous pouvez vous retrouver avec de sérieuses complications.

Avec une telle démarche, tout ce que vous aurez réussi à faire c’est bien d’aggraver votre cas. Évitez donc cela ! Ne négligez aucun choc, aussi minime qu’il puisse vous paraître. Un diagnostic préliminaire sera réalisé afin de vous permettre de détecter d’éventuelles lésions et de les traiter à temps.

Les commentaires sont fermés.