J’investis en immobilier neuf

Il est des moments dans la vie où tout semble vous sourire. Je viens d’avoir une promotion au travail, avec mon ami, je vis un bonheur sans nuages et pour couronner le tout, mes parents viennent de me faire une proposition à laquelle je n’aurais jamais pensé.

Belle introduction

Comme tous les dimanches, je suis allée leur rendre visite et déjeuner avec eux. C’est au cours du déjeuner qu’ils m’ont annoncé qu’ils songeaient sérieusement à quitter Paris pour vivre sous un ciel plus clément à Toulouse. Je leur ai dit que j’étais bien contente pour eux et qu’ils avaient tout à fait raison de vivre leur vie comme ils l’entendaient. C’est là que mon père m’a dit que je devais maintenant envisager d’entrer de plain-pied dans ma vie d’adulte. Je ne comprenais pas ce qu’il voulait entendre par là, car j’estimais que j’étais une adulte responsable depuis quelques temps déjà.

Le vif du sujet

investissement-immo-neufIl me demanda alors si j’avais entendu parler de la loi Pinel. J’ai répondu par la négative. C’est là que ma mère est intervenue et m’a fait part de leurs véritables intentions. Si tu es d’accord, dit-elle, nous voudrions que tu investisses dans la pierre. Devant mon air perplexe, elle me dit alors que si je ne n’avais pas entendu parler de la loi pinel, j’allais avoir droit à une leçon. Ils avaient eu un coup de cœur pour un appartement neuf à toulouse que je pouvais acheter à un prix raisonnable. Tout ce que j’avais à faire était de trouver 10 % du prix de l’appartement pour constituer mon apport personnel auprès de ma banque.

Comme je ne comprenais pas très bien où ils voulaient en venir, elle m’a alors expliqué de long en large leur projet. En vertu de la loi Pinel qui est un dispositif de défiscalisation, je pourrais avoir droit à une déduction d’impôts de 12, 18 ou même 21 % si je consentais à louer le bien immobilier neuf que j’achète pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans.
C’était donc tout bénéfice pour moi, car je pourrai difficilement trouver de locataires plus fiables qu’eux. En effet, toujours en vertu de cette fameuse loi, je pouvais louer mon appartement à mes descendants ou mes ascendants à la seule condition que ces derniers ne soient pas hébergés dans le même foyer fiscal que moi. Tout devenait alors limpide. C’est décidé : j’investis en immobilier neuf. Merci Sylvia Pinel.

Les commentaires sont fermés.