Le cashback : un système avantageux pour les consommateurs

Le succès d’internet s’est accompagné de nouvelles habitudes de consommation. Désormais, de plus en plus de personnes préfèrent faire leurs courses sur le web. Des services innovants ont ainsi été proposés pour mieux satisfaire les internautes acheteurs. Le cashback est par exemple un concept qui séduit pratiquement tout le monde.

L’essentiel sur le cashback

Le cashback est un concept né aux Etats-Unis. Ce système permet aux consommateurs de toucher un remboursement pour chaque article acheté. Il en résulte des économies, mais cela  servira aussi à augmenter le pouvoir d’achat indirectement.

En France, certaines boutiques en ligne ont déjà adopté le cashback. Les internautes qui y achètent des produits se font rembourser un pourcentage du montant dépensé. La somme promise n’est pas perçue instantanément. Il faut que l’acheteur atteigne un certain palier. L’argent sera ensuite viré sur son portefeuille électronique. Cela ne pose aucun problème, si la personne fait toujours ses courses auprès de la même enseigne.

Pour profiter de ce système, l’intéressé aura à créer un compte électronique qu’il pourra alimenter par virement bancaire ou encore avec Pay Pal. Les achats seront uniquement validés s’il paye avec un compte cashback. Dès que le particulier crédite ce dernier, il obtiendra déjà des cadeaux comme des Shopping Points. Il peut également demander une carte de payement, s’il souhaite faire ses emplettes auprès des  boutiques physiques affiliées au réseau cashback. Contrairement aux idées reçues, ce système est totalement sécurisé. Cela explique d’ailleurs son succès outre-Atlantique.

Comment choisir un site de cashback ?

Bien que le cashback n’a fait son apparition que très récemment en France. Plusieurs réseaux sont déjà disponibles dans l’Hexagone. Afin de faire un choix judicieux, les consommateurs devront tout d’abord se pencher sur les taux de remboursement offerts. Par ailleurs, il faudra également considérer les modalités de souscription. Chez certains cashbackers, ouvrir son propre compte prend du temps et un dépôt initial de quelques centaines d’euros est demandé. Dans ce contexte, il vaut mieux se tourner vers un site de cashback plus accessible. À cette occasion, il est conseillé d’étudier le nombre de boutiques affiliées. Cela permettra à l’acheteur de se faire rembourser auprès de nombreuses enseignes. Enfin, la réputation est un détail à ne pas négliger. Des systèmes comme Lyoness cashback existent déjà depuis plusieurs années et sont disponibles dans plusieurs pays.

Les commentaires sont fermés.