Les informations indispensables à mettre sur un tampon d’entreprise personnalisé

Le tampon est un moyen qui permet d’authentifier les documents traités par une entreprise. De ce fait, il doit contenir certaines informations qui permettent de la distinguer. Pour ceux qui se demandent donc que mettre sur son tampon personnalisé, il est essentiel de considérer avant tout la situation de la société ainsi que l’usage de votre outil. Pour faciliter donc la personnalisation de votre tampon, voici quelques conseils qui vous seront très utiles.

Les informations indispensables selon le type de tampon

En général, on distingue deux sortes de tampons : le tampon de société classique et le tampon de société avec un logo. S’il s’agit d’un tampon personnalisé classique, les informations qui permettent de vous contacter ou vous distinguer doivent y figurer. La plupart du temps, le tampon de votre entreprise doit contenir son nom bien évidemment. Si c’est un tampon spécifique pour un département, ou un professionnel, mettre le nom et le prénom de la personne est indispensable. Il faut mettre également l’adresse postale, le numéro de téléphone et de fax. Il faut aussi mentionner les renseignements légaux propres à l’entreprise comme son numéro de Siret et APE. Sans oublier l’adresse mail et le site si vous en avez. Enfin, il faut mettre le capital de votre société.

Pour ce qui est du tampon personnalisé avec logo, il faut mettre en avant ce dernier afin de faciliter votre identification. Ce genre de cachet vous représente à la fois et aide à vous identifier. Le contenu d’un tampon avec logo doit avoir aussi outre celui-ci l’illustration de son secteur d’activité. Par exemple, s’il ‘agit d’une pharmacie, le tampon doit contenir un caducée. Pour un travail de qualité, les visuels doivent impérativement réaliser par des professionnels.

Définir le contenu d’un tampon personnalisé en fonction de son utilisation

Pour un tampon personnalisé utilisé sur des dossiers officiels comme les devis et les factures, il existe des renseignements légaux obligatoires comme le nom et d’adresse du siège de la société. De même pour la forme juridique, le RCS, et le numéro de la TVA. Pour un tampon destiné à une utilisation externe, notamment pour les fournisseurs et les clients. Il faut mettre le nom du service, de l’interlocuteur, et de l’entreprise; suivi de l’adresse qui contient la ville, la rue, la boîte postale, mais encore le code. Il ne faut pas non plus oublier les moyens qui permettent de vous joindre tel que le téléphone, l’adresse e-mail, le fax, l’horaire d’ouverture et le site internet. Vous devez aussi les joindre aux informations juridiques. Enfin, n’oublie pas de mettre le numéro du dossier et de la date que ce soit de l’envoi, de la réception ou du traitement.

Pour un tampon utilisé en externe, comme dans le cas d’un service de comptabilité, ou autre, il faut que l’information accentue un peu plus sur la personne qui en fait usage ou le destinataire du renseignement. Pour un tampon personnalisé pour une entreprise, l’information juridique doit comprendre outre les classiques le code APE, la TVA intracommunautaire ou le code NAF. Pour certains professionnels, il est conseillé de spécifier la profession ou le métier comme pédiatre. Mettez sinon votre statut par exemple si vous êtes conventionné ou non conventionné; et enfin le numéro Adeli.

Les commentaires sont fermés.