Myriam El Khomri et la réforme du droit du travail

Myriam El KhomriIl faut dire que la réforme du droit du travail fait couler beaucoup d’encre en France. Mais celle qui reçoit toutes les foudres de la part des travailleurs, c’est sans doute Myryam El Khomri, la ministre du travail fait face à de fortes turbulences provoquée par son projet. Zoom sur cette qui met en alerte toute la France et surtout sur le personnage de Myriam El Khomri.

Une réforme explosive

Depuis la présentation du projet de loi sur la réforme du travail, Myriam El Khomri se retrouve au centre de l’actualité politique en France. Entre forte contestations politiques et populaires, la ministre du travail se retrouve au centre de la plus forte tempête politiques que la gauche ait pu connaitre depuis 2012. Si cette réforme est largement saluée par le MEDF et une partie de la droite, la grande majorité des syndicats de France lui ont déclaré la guerre. La réforme a d’ailleurs engendrée une mobilisation sans précédent et est en train de causer une profonde rupture au sein du camp socialiste et du tissu social français selon http://avocat-travail-marseille.fr/.

Une nomination qui a surpris plus d’un

Il faut dire que la nomination de Myriam El Khomri a beaucoup surpris dans le camp socialiste. A seulement 37 ans Myriam El Khomri avait remplacé François Rebsamen, parti pour la mairie de Dijon. Stéphane le Foll en rêvait, mais était cantonnée au département de l’agriculture, la crise des éleveurs étant passée par là. Les autres socialistes, Alain Vidalies et Jean Marc Germain pouvaient aussi prétendre à ce poste, mais leur tendance à être souples les négociations a certainement joué en leur défaveur. Sa nomination apparaît ainsi comme une volonté ferme d’aller au bout de la réforme du travail.

En rupture avec ses anciens partenaires

Décidément, c’est Myriam El Khomri qui va le plus souffrir des conséquences de cette réforme. En effet, ses anciens compagnons la considèrent comme un traître. Pour celle qui défendait la candidature de Martine Aubry, c’est un véritable retournement de veste selon ses anciens compagnons. Pire, ils ne la voient pas du tout porter ce projet de loi et se disent déçus.

Les commentaires sont fermés.