Peut-on dépasser son taux d’endettement ?

Young couple meeting architect for future houseLe taux d’endettement conditionne si la demande de prêt va être acceptée ou refusée, il détermine également le montant alloué et la modalité de remboursement de prêt telle que la mensualité abattable au revenu de l’emprunteur, le taux d’intérêt et la durée.

À la question « peut-on dépasser son taux d’endettement ? », la réponse est non mais il existe d’autre moyen d’obtenir un prêt malgré une capacité d’emprunt critique.

Toujours se fier à ses capacités de remboursement avant de s’engager

Il y a une mention légale destinée à protéger les consommateurs de crédit. Sur le plan pratique, un taux d’endettement (rapport entre dettes et revenus) inférieur à 33 % signifie qu’à chaque paiement de la mensualité de l’ensemble de ses dettes, la personne dispose de ressources financières suffisantes pour vivre décemment et payer les autres dépenses vitales. Parmi ces dépenses, citons entre autres la nourriture, l’éducation, le transport, le confort de vie, etc. Pour la banque, moins la personne est endettée, moindre est le risque d’insolvabilité.

Les alternatives pour un taux d’endettement élevé

Si un nouveau crédit indispensable comme le prêt immobilier vient s’ajouter à des anciens emprunts et porte le taux d’endettement à plus de 33 %, il y a quelques solutions pour améliorer la capacité de remboursement comme faire un regroupement de prêt afin de baisser les mensualités, renégocier son crédit pour profiter de la diminution des mensualités et du rallongement de la durée ou de l’alignement au nouveau taux sur le marché. Négocier à la baisse les mensualités du nouveau prêt jusqu’au remboursement complet des crédits en cours, c’est la démarche dite « lissage de prêt ».

Les commentaires sont fermés.