Terminal de paiement : comment faire le bon choix ?

Comment bien choisir ses solutions de paiement électronique, quand les produits, les technologies utilisées et les services associés sont si nombreux et différents ?

TPE, une technologie adaptée pour chaque commerçant RTC, 3G, ADSL et NFC

Un TPE peut fonctionner grâce à différentes technologies, par exemple, la RTC utilise votre ligne téléphonique analogique alors que la 3G utilise la ligne numérique fournie par votre fournisseur d’accès à Internet. Cette dernière solution est plus rapide et moins coûteuse ! Vous choisirez votre terminal de paiement en fonction de vos besoins.

Par ailleurs, de plus en plus de consommateurs sont équipés de cartes dites « sans contact ». La technologie NFC est sécurisée sur les TPE et permet des transactions accélérées. Mesurez le gain que vous pouvez en espérer mis en rapport avec le surcoût associé aux terminaux de type NFC. Il peut être intéressant pour votre activité d’utiliser ce type d’appareil.

Assurez-vous également que le terminal que vous choisirez accepte les paiements au comptant et à crédit. Certaines cartes permettent ce choix à leurs utilisateurs, autant que vous puissiez y répondre, pour le meilleur confort de vos clients.

Relation entre le terminal de paiement et le back office des banques

Le TPE ne se connecte pas en permanence aux serveurs des banques. Même si vous pouvez forcer manuellement la transmission des données sécurisées qui y sont stockées (les paiements de vos clients), celle-ci est en général effectuée dans la nuit et sur requête programmée des banques.

Néanmoins, lorsque vous souhaiterez « vider » le contenu des transactions enregistrées dans votre terminal, vous apprécierez que les temps de connexion aux serveurs et les frais associés aux transferts soient les plus faibles possible. Attention, mettez ces coûts en rapport avec la qualité du service rendu et notamment du taux de satisfaction de l’assistance technique proposée. Les opérations de paiement doivent avant tout être sécurisées, du début de la chaîne de monétisation (elles le sont au départ grâce à la puce de chaque carte de paiement) à la fin de cette chaîne (qualité de service, taux de disponibilité, temps de réaction, …) Autant s’assurer d’être correctement dépanné en cas de problème technique.

Mettez donc bien en concurrence les différents contrats de Vente à Distance (VAD) qui vous seront proposés, Ils sont obligatoires pour pouvoir utiliser un moyen de paiement à distance et ils définissent notamment les obligations de votre fournisseur de services à votre égard.

Les commentaires sont fermés.