Un voyage sous le signe de la découverte de l’art culinaire chilien

Les vacances au Chili peuvent être placées sous le signe de la visite des sites touristiques incontournable du pays. Les routards ont aussi la possibilité de découvrir l’art culinaire du territoire. Pour faire voyager leur papille, ils sont invités à goûter au fameux « curanto ». Ce délice surprendra à coup sûr les fins gourmets. Il est originaire de l’archipel de Chiloé et les ingrédients utilisés pour sa préparation sont très variés. On utilise notamment des pommes de terre, divers légumes, des fruits de mer, de chapaleles ainsi que de la viande. Le tout sera enveloppé dans une feuille de nalca et une feuille de figuier. Après, le curanto est enterré dans une fosse recouverte de films plastiques pour être cuit. La cuisson durera près d’une heure. C’est surtout ce procédé qui fait toute l’originalité de cette recette. Par ailleurs, le caldillo de congrio est un plat qui mérite absolument une dégustation lors de ce séjourau Chili. Il s’agit d’un bouillon de poisson qui est accompagné de légumes. On y rajoute souvent du vin blanc pour relever son goût.

Des délices qui feront valser les papilles des vacanciers

Pour la suite de leur voyage culinaire sur le territoire chilien, les vacanciers pourront savourer d’autres plats typiques du pays. Le charquicán, par exemple, est un délice que les touristes effectuant leurs séjours au Chili n’oublient pas de commander lorsqu’ils sont dans les restaurants locaux. C’est un ragoût onctueux contentant plusieurs ingrédients comme des morceaux de pomme de terre, de viande cheval, de grains de maïs ou encore desharicots verts. Dans quelques régions du territoire, on y rajoute des feuilles de coca pilées. Il convient de noter que cette merveille de la cuisine chilienne connait une variante bolivienne et argentine. En outre, le chapalele est une des spécialités incontournables de la cuisine de cette contrée. Il s’agit d’une sorte de boulettes de pommes de terre cuite mélangée avec de la farine de blé. Ces petits délices existent en version salée ou sucrée et accompagnent, la plupart du temps, le curanto.

Quelles sont les boissons chiliennes à découvrir ?

Ceux qui ont décidé de séjourner au Chili sont invités à se délecter de quelques breuvages locaux à commencer par le mote con huesillo qui a la particularité d’être rafraîchissante tout en étant sans alcool. Cette boisson est à base de blé cuit et de pêches séchées. Elle est déclinée en d’autres variantes comme celles qui comportent de la peau d’orange et un clou de girofle. On la retrouve souvent chez les vendeurs ambulants dans tout le territoire notamment en été. Par ailleurs, la liquorde oroqui comme son nom laisse entendre est une liqueur qui ne se retrouve que sur l’île de Chiloé, plus exactement dans la commune de Chonchi. Elle se fait à partir de lait et d’eau-de-vie. Ce mélange sera filtré pendant plusieurs semaines puis on y rajoutera du zeste de citron et du safran.

Les commentaires sont fermés.