Varicelle et femme enceinte : attention

Quelques temps après notre mariage, mon mari et moi commencions à nous sentir quelque peu seuls dans notre appartement. Bien sûr, il y avait Mistiblanc notre chatte qui se montrait très câline, mais nous ressentions le désir profond d’avoir un petit bébé. C’est justement à cause de Mistiblanc que nous avions décidé de consulter un gynéco. Nous ne voulions à aucun prix compromettre une grossesse pour cause de toxoplasmose. J’ai donc pris rendez-vous avec ce dernier en fin d’après-midi.

Grosse surprise arrivée sur place

Ce jour-là, j’allais donc d’un bon pas vers le cabinet du gynéco que m’avait recommandé l’une de mes amies. Sur mon chemin, j’ai vu sortir d’une école primaire une horde de petits boutonneux qui selon toute vraisemblance avaient contracté la varicelle. Je ne m’en suis pas trop souciée, vu que c’était inscrit dans le cours normal de la vie des enfants. Mais là où ça a fait tilt dans mon cerveau c’est quand j’ai vu, affichés sur une pancarte devant le portail de l’école, les mots : « MAMANS ENCEINTES : ATTENTION, VARICELLE ».

Dieu merci, je n’étais pas encore enceinte, mais je n’ai quand même pas pu m’empêcher de m’en ouvrir à mon gynéco. Celui-ci m’a rassurée et fait une prise de sang pour la toxoplasmose et aussi pour la varicelle juste pour en avoir le cœur net. Il m’a tout de même fait un petit topo sur les dangers de la varicelle sur la femme enceinte que j’essaierai de reproduire du mieux que je pourrai, parce que j’estime que c’est important.

Les risques pour le bébé

varicelle-femme-enceinteLa varicelle est extrêmement rare chez les femmes adultes, car elles l’ont contractée dans l’immense majorité des cas pendant leur enfance et sont donc immunisées. Cependant, si la varicelle survient au premier trimestre, il y a risque de syndrome de varicelle congénitale, qui se traduit par des cicatrices sur la peau. Plus rarement, on verra des problèmes oculaires et un poids réduit à la naissance.

Grossesse et varicelle ne vont pas bien ensemble : si une femme contracte la maladie 5 jours avant l’accouchement ou 2 jours après, le nouveau-né est exposé à la varicelle disséminée, car le virus l’atteint avant que sa mère lui transfère les anticorps. A ce stade la maladie provoque la mort dans 25 % des cas. Par ailleurs, les femmes qui contractent la varicelle pendant le troisième trimestre de grossesse peuvent développer une pneumonie varicelleuse. Dans les deux cas, le traitement prescrit est l’antiviral acyclovir qui sera administré par injection et le patient est gardé à l’hôpital pendant la durée du traitement.

Les commentaires sont fermés.