Mieux dormir avec un matelas à mémoire de forme : mon expérience

Ouverte à toutes les propositions honnêtes tout en étant partisane du progrès comme bon nombre de mes contemporains, je n’ai pas pu résister à l’envie de me payer un matelas à mémoire de forme dont j’ai tant entendu louer les qualités.

Très bien pour mon dos

memoire-de-formeJe n’ai pas à proprement parler de maladie du dos, mais après une dure journée de labeur (il y en a 5 dans la semaine), je n’aspire qu’à une chose : me reposer dans mon lit sur un super matelas pour oublier les fatigues de la journée. J’ai fureté un peu partout sur internet et les propos des professionnels de la literie, appuyés par ceux des ostéopathes et des kinés dans les magazines de la santé, ont fini par me convaincre.

J’ai donc décidé de casser ma tirelire pour me payer mon fameux matelas à mémoire de forme chez Hypnia.fr. C’était juste au début du printemps. Il faisait beau et la vie me souriait. Après le boulot, je n’avais qu’une hâte : me pelotonner dans mon lit. Tout ce que j’avais lu sur le matelas à mémoire de forme était vérifié. Il était ferme mais pas trop et de plus il épousait parfaitement la forme de mon corps. Au matin, je me sentais légère comme une plume et parfaitement d’attaque pour affronter la journée.

Quelques reproches tout de même

Le seul petit problème, c’était quand mon ami venait me rendre visite. Le matelas résistait bien, mais nous avions de la peine à trouver nos repères quand on changeait de position, car le matelas tardait à revenir à sa forme initiale, mais bref ! On ne peut pas tout avoir dans la vie et je ne regrettais absolument pas d’avoir dépensé 1000 euros pour acquérir ce matelas issu de la technologie spatiale.

Puis vint l’été. C’est là que mes nerfs furent vraiment mis à rude épreuve. C’était la goutte de trop. Je ne suis pas de nature geignarde, mais j’ai craqué ! Et vous savez pourquoi ? Mon matelas à mémoire de forme m’a lâché ! Comme ça, sans prévenir ! Mon lit est devenu une fournaise où je me vidais de mon eau par tous les pores de mon corps ! C’était tout simplement affreux !

Et puis, miracle ! Mon chéri auprès de qui je me suis plainte est arrivé avec un puissant ventilateur qu’il a orienté vers le plafond. L’air revenait très frais vers le lit et tout est revenu à la normale. J’ai bien su remercier mon homme.

Les commentaires sont fermés.