Catégories
Finance

Investissement dans l’or : des infos à savoir ?

 

Nous le savons tous que l’or est un produit de grande valeur. C’est pourquoi, investir dans ce secteur est l’un des moyens pour obtenir une assurance financière considérable. Ce sera facile pour vous de faire un investissement en or si vous connaissiez le système du marché.

Généralement considéré comme bijou qu’à une monnaie, il ne cesse de progresser en matière de valeur. Si vous êtes intéressé par l’investissement en or ou simplement voir s’il est rentable, on vous propose de lire la suite de cet article.

Tout savoir sur l’or

 

Des années auparavant jusqu’à nos jours, l’or a sa place dans le monde de la finance par rapport au monnaies papier tel que le Dollars et l’Euro. La stabilité de sa valeur démontre qu’il est une matière première impérissable face aux anciennes devises comme le franc Napoléon et l’écu qui ont disparu au fil des années.

Même si un pays est faible en devise, la circulation et l’échange à l’internationale de l’or le stabilise dans le système monétaire. D’ailleurs, la réserve d’or devient une politique financière courante dans les pays tels que la Russie et la Chine.

En effet, ces pays s’obstinent à posséder l’or, car cela sert d’assurance au cas où il y aurait une crise économique et financière. Le but est de faire une réserve et de stabiliser sa monnaie en 10 à 15 ans. Par conséquent, pour éviter un vol de ces réserves et manquer sa réussite en investissement en or, des sociétés optent sur la solution de garder ces biens en sécurité. Pourquoi ne pas l’investir ?

L’investissement en or est-il rentable?

La plaquette ou les lingots d’or coûtent très chers. De ce fait, avant d’être considéré comme or – investissement rentable, il doit suivre des critères : sa pureté supérieure doit être aux 955 millièmes ou dépasser au minimum 900 millièmes. Ils doivent être aussi frappés après les années 1800.

Quant aux pièces d’or, il est primordial qu’elles aient un cours légal dans son pays d’origine. Savez-vous que le prix de l’or ne se relate pas en Dollars, mais par once trop équivalant à 31,1 g.

Le moyen de s’en procurer c’est de recourir à la banque après la signature de l’ordre d’achat. Par conséquent, vous seriez soumis à une commission allant de 1,5 % à 2,5 %. Par contre, si vous vendez votre or physique tel que les lingots, plaquette ou barre, vous serez soumis à d’autres types de taxation.

Catégories
Finance

Généralité sur le livret A

Le livret A fait partie des moyens de placement sollicitéspar les Français. Les fonds sont disponibles à tout moment, le compte est sans frais et les intérêts versés sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.De plus, réglementé, il est considéré comme une alternative efficace pour se protéger de l’inflation tout en gardant un capital rapidement disponible en cas de besoin. Malgré tout cela, ce placement est peu rémunérateur. Son taux annuel est de 0,75 % depuis le 1er août 2015, et notamment jusqu’en 2020. L’ouverture d’un livret A peut se faire dans n’importe quel établissement financier, et ce, depuis le 1er janvier 2009.Malgré ces atouts, ce placement est peu rémunérateur. Pour effectuer cette opération, vous devez fournir à la banque (classique ou en ligne) des justificatifs, en l’occurrence d’une pièce d’identité encours de validité, un justificatif de domicile datant de moins de 6 mois, un RIB de votre compte chèque et d’un premier dépôt de 10 euros au minimum. Pour les mineurs, la copie de l’acte de naissance ou du livret de familleest nécessaire.

Fonctionnement du livret A

Le livret A est réservé aux particuliers à raison d’un seul par personne. Certaines associations peuvent aussi en être titulaires. Les mineurs sont également admis à se faire ouvrir des livrets A sans l’intervention de leur représentant légal. La loi les autorise, après l’âge de 16 ans révolus et avec l’accord de leur représentant légal, àfaire un retrait d’argent.

Si un particulier ne peut pas être titulaire de plusieurs comptes, les organismes d’HLM peuvent, quant à eux, ouvrir un ou plusieurs livrets A auprès des établissements de crédit habilités à recevoir du public des fonds à vue et qui s’engagent à cet effet par convention avec l’État.

Par ailleurs, avec ce produit d’épargne, les versements sont libres. Cependant, ceux-ci ne devraient pas dépasser 22 950 euros. Cette règle a été mise en place depuis janvier 2013.

Pour information, à compter du 1er février 2020, le taux de rémunération du livret A sera fixé par la moyenne du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme par semestre.

Mis à part le livret A classique, il y a aussi le livret A enfant

Pourquoi est-ce nécessaire d’ouvrir un livret A pour son enfant ? Pour répondre à cette question, on va emprunter la phrase de Léonard De Vinci qui dit que : « Ne pas prévoir, c’est déjà gémir ».En effet, ouvrir un livret A vous permettra de mieux supporter les grosses dépenses imprévues. Ainsi, en cas de coup dur, vous aurez une certaine réserve pour pouvoir prévenir les frais escomptés.

Pour ouvrir un livret A enfant, il faut faire une demande à la banque. Par rapport à un livret A simple, ce dispositif financier n’est pas réglementé. Son taux comme son plafond peut donc varier suivant les banques.

Catégories
Finance

Crédit immobilier : comprendre le contrat avant de signer

Signer un contrat d’emprunt immobilier reste une décision à ne pas prendre à la hâte. Une décision précipitée peut engendrer des déboires pour l’acquéreur si le contrat est mal compris. Avant de se lancer dans la signature d’un contrat, il est nécessaire de prendre du temps pour examiner l’offre proposée et le type de contrat à signer.

Ce qu’il faut savoir dans un contrat de crédit immobilier

Une fois que l’emprunteur a remis sa demande d’emprunt immobilier avec les éléments de son profil à la banque, l’institution de crédit envoie une offre de crédit au client concerné. L’offre de crédit envoyée signifie que la banque a donné une suite favorable au dossier et au profil de l’emprunteur. L’offre de crédit est envoyée gratuitement par la poste à l’emprunteur ainsi qu’aux personnes physiques se portant cautions s’il y a lieu. Ce dossier de crédit affiche la proposition de la banque par rapport à l’emprunt immobilier du client. Les conditions que cette offre stipule doivent être «étudiées durant 30 jours minimum à compter de la date de réception. Elle contient de nombreuses mentions obligatoires à savoir : l’identité du prêteur, de l’emprunteur ou des éventuelles cautions, la nature, la raison et les modalités de l’emprunt, les garanties demandées et le coût, la somme de l’emprunt, son coût total et son TEG ou Taux Effectif Global.

L’emprunteur peut s’engager avant la fin du délai de réflexion de 30 jours, mais il doit par ailleurs respecter un délai minimum de 10 jours de réflexion avant de se manifester. De ce fait, l’offre ne peut être acceptée qu’à partir du 11e jour suivant la date de la réception du dossier de crédit. L’acceptation de l’offre doit être envoyée par courrier postal. Jusqu’à l’approbation de l’offre par l’emprunteur, le prêteur ne peut lui remettre les fonds.

Comprendre les termes dans les contrats de crédit immobilier

Dans les contrats de prêt apparait ce qu’on appelle le TAEG ou le taux annuel effectif global, ce terme permet de déterminer la somme totale d’un crédit. Il inclut le taux d’intérêt nominal, la valeur de l’assurance emprunteur, les commissions, les frais et les rémunérations et toutes autres opérations financières.

Figure également le taux d’usure appelé également le seuil de l’usure. Ce taux définit le taux d’intérêt maximum qu’une institution de crédit peut appliquer à un emprunt au moment ou celui-ci est accepté.

Un emprunt est donc considéré comme usuraire quand il est accordé à un TEG qui dépasse du tiers le taux effectif moyen mis en œuvre par l’établissement au cours des trimestres précédents.

Si un emprunteur a opté pour le contrat d’assurance emprunteur de son établissement bancaire et qu’il a changé d’avis et présente un contrat alternatif avant l’approbation de l’offre de crédit, l’institution prêteuse dispose d’un sursis de 10 jours dès la réception de sa demande de délégation d’assurance pour lui faire connaître si le nouveau contrat possède les garanties équivalentes au sien. Dans ce cas, la banque lui adresse une offre de crédit modifiée.

Catégories
Finance

Les avantages de l’utilisation du Bitcoin

Pour faciliter les transactions en ligne, l’usage du Bitcoin est devenu courant. En effet, depuis ces quelques décennies, les acheteurs en ligne optent souvent pour l’utilisation de la cryptomonnaie pour faire leurs courses.

Comprendre le Bitcoin ?

Avant de pouvoir utiliser cette monnaie, il est important de se constituer un portefeuille. Il faut d’abord comprendre le concept du Bitcoin (consulter coursbitcoin.info pour plus d’explications). Ce dernier est une monnaie électronique qui se sert d’un système de transfert, ainsi que de vérification de transaction. Il utilise un réseau de pair à pair pour faciliter les échanges. L’utilisation de cette monnaie, appelée Blockchain permet alors aux utilisateurs de faire des transferts d’argent sans avoir à passer par une banque.

Cette transaction est facilitée par l’usage d’un code source ouvert. Dans ce cas, l’utilisateur peut facilement vérifier les mouvements de son argent. Le Bitcoin est aussi un moyen de faire ses achats en ligne en toute sécurité. Des échanges de devises s’effectuent également par le biais du Bitcoin. Ainsi, les transferts se passent hors du système bancaire tout en étant sécurisés. Néanmoins, afin de réussir cela, il est indispensable d’avoir un portefeuille électronique.

L’utilisation du Bitcoin

Après avoir constitué son portefeuille Bitcoin, les utilisateurs peuvent désormais profiter des avantages de cette monnaie virtuelle. En effet, il permet d’améliorer la sécurité du réseau grâce à des transferts d’argent plus sûrs. En plus ce dernier est plus facile par rapport aux autres moyens comme le transfert bancaire. Alors, les échanges sont également plus rapides, car il s’effectue par le biais de la technologie. D’ailleurs le piratage informatique ou la contrefaçon sont difficiles en raison du partage qu’effectuent les utilisateurs du Bitcoin. Ces derniers sont effectivement les seuls gérants de ce logiciel. Ce dernier bénéficie en plus de différentes améliorations et est accessible à tout le monde.

Il faut cependant prendre quelques précautions lors de l’utilisation du Bitcoin. En effet, lors du transfert d’argent, il est important de bien vérifier l’adresse du destinataire, car chaque transaction est irréversible. En plus de cela, il est indispensable de bien sécuriser ses appareils, car étant donné la valeur du Bitcoin, il vaut mieux ne pas s’exposer à un piratage ou à un vol de son ordinateur.

Catégories
Finance

Investir dans l’or : une opération intéressante sur le long terme

Sécuriser son patrimoine est toujours conseillé. Effectivement, les aléas économiques et l’inflation risquent de diminuer la valeur des

Catégories
Finance

Le Crowdfunding, une solution de financement pour les entrepreneurs

Bon nombre d’entrepreneur n’ont pas l’occasion de réaliser leurs projets à cause d’un manque de financement. Il n’est effectivement pas facile de convaincre les banques et autres établissements financiers. Depuis quelques années, une solution s’offre aux entrepreneurs : le crowdfunding. Un moyen pour chaque initiateur de projet de collecter les fonds qui lui sont nécessaires pour la mise en place de son entreprise.

Crowdfunding

Qu’entend-on exactement par crowdfunding ?

Il s’agit d’un mode de levée de fonds qui, aujourd’hui encore, est en cours d’évolution. Il peut se présenter sous différents aspects mais les acteurs principaux de chaque crowdfunding sont les mêmes : les investisseurs et les créateurs de petites entreprises.  Via internet donc, les entrepreneurs font appel à la générosité des internautes et également à l’attention des potentiels investisseurs. A noter que les projets faisant l’objet d’une telle collecte de fonds doivent être à but social (projets communautaires, actions humanitaires etc.) et non lucratif.

Il existe trois types de crowdfunding dont la prise de participation, la donation et le prêt. Dans la prise de participation, les entrepreneurs invitent les gens à investir dans le projet pour pouvoir bénéficier d’une part de capital social. La donation, quant à elle, consiste à récolter des dons venant de personnes désireuses de soutenir financièrement une cause juste.  Le prêt aussi appelé crowdlending fonctionne comme suit : des investisseurs versent des fonds et les récupèrent avec des taux d’intérêt. Certes, il est question d’argent mais les investisseurs soutiendront grâce à leurs gestes une action honorable.

Comment réaliser un crowdfunding ?

Si vous désirez  financer votre  entreprise grâce à un crowfunding, il vous faudra suivre quelques étapes.

Tout d’abord, il faut choisir une plateforme de crowdfunding. Ensuite, vous devez porter à la connaissance des internautes et des investisseurs possibles votre projet (activités, objectifs, fonds nécessaires, délai de levée de fonds etc). Vous pouvez exploiter les réseaux sociaux pour plus d’impact niveau communication.

Les investisseurs touchés par le projet n’auront ensuite qu’à se connecter sur la plateforme choisie et effectuer les démarches de paiement pour offrir leurs apports. Au terme de la levée des capitaux, vous, en tant que porteur du projet, aurez à disposition la totalité des fonds récoltés.  Dans le cas où la somme obtenue ne permet pas la réalisation du projet, chaque investisseur récupère le montant qu’il a donné.  Il faut savoir que la plateforme a droit à une commission de gestion. Dans le cas où les investisseurs reçoivent en échange des fonds financiers une rémunération, les échanges peuvent se faire via la plateforme. Vous pouvez également opter pour un contact direct mais il faudra considérer les règles établies par la plateforme.

Catégories
Finance

Peut-on dépasser son taux d’endettement ?

Young couple meeting architect for future houseLe taux d’endettement conditionne si la demande de prêt va être acceptée ou refusée, il détermine également le montant alloué et la modalité de remboursement de prêt telle que la mensualité abattable au revenu de l’emprunteur, le taux d’intérêt et la durée.

À la question « peut-on dépasser son taux d’endettement ? », la réponse est non mais il existe d’autre moyen d’obtenir un prêt malgré une capacité d’emprunt critique.

Toujours se fier à ses capacités de remboursement avant de s’engager

Il y a une mention légale destinée à protéger les consommateurs de crédit. Sur le plan pratique, un taux d’endettement (rapport entre dettes et revenus) inférieur à 33 % signifie qu’à chaque paiement de la mensualité de l’ensemble de ses dettes, la personne dispose de ressources financières suffisantes pour vivre décemment et payer les autres dépenses vitales. Parmi ces dépenses, citons entre autres la nourriture, l’éducation, le transport, le confort de vie, etc. Pour la banque, moins la personne est endettée, moindre est le risque d’insolvabilité.

Les alternatives pour un taux d’endettement élevé

Si un nouveau crédit indispensable comme le prêt immobilier vient s’ajouter à des anciens emprunts et porte le taux d’endettement à plus de 33 %, il y a quelques solutions pour améliorer la capacité de remboursement comme faire un regroupement de prêt afin de baisser les mensualités, renégocier son crédit pour profiter de la diminution des mensualités et du rallongement de la durée ou de l’alignement au nouveau taux sur le marché. Négocier à la baisse les mensualités du nouveau prêt jusqu’au remboursement complet des crédits en cours, c’est la démarche dite « lissage de prêt ».

Catégories
Finance

Financer ses voyages grâce à un crédit en ligne sans justificatif

Tout le monde rêve de voyager, découvrir de nouveaux horizons, visiter des monuments historiques à l’autre bout du monde…bref, se ressourcer tout en rencontrant de nouvelles cultures. Mais pour la plupart des ménages, le facteur financier constitue toujours un frein à la réalisation de ce genre de projet. Actuellement, il existe un moyen de pouvoir concrétiser ce rêve sans puiser dans les minces réserves économiques du foyer. Le crédit en ligne sans justificatif permet de financer rapidement ce désir de partir au loin, tout en faisant un remboursement petit à petit.

Qu’est-ce qu’un prêt sans justificatif ?

Le prêt personnel sans justificatif est un contrat à durée limitée. La banque ou autre organisme de crédit prête au contractant une somme, qu’il peut utiliser librement, sans affectation ou justification à une dépense donnée. Le remboursement de ce prêt se fait mensuellement, selon l’accord avec le prêteur. Les conditions d’obtention de ce prêt dépendent de l’organisme de crédit. Mais généralement, le contractant doit disposer d’une revenue stable ainsi que d’une bonne garantie bancaire, bref être le plus solvable possible en ayant une situation financière assez pérenne. Le crédit en ligne sans justificatif n’est pas facile à obtenir à cause du risque de défaut sur la dette. Le montant maximal du crédit sans justificatif s’élève jusqu’à 75 000 euros, mais il est souvent plafonné à 21 300 euros en raison de plusieurs facteurs de sécurité. Le prêt sans justificatif est accordé pour quelques mois, voire quelques années, mais ne va pas au-delà de 7 ans. Cette durée dépend uniquement du temps que va mettre l’emprunteur à régler ses mensualités. L’avantage du crédit sans justification réside dans la discrétion. En effet, la vie privée de l’emprunteur est préservée tant qu’il effectue pleinement le remboursement de sa dette selon les termes du contrat. En plus, les formalités sont réduites et flexibles, car le titulaire décide des modalités de remboursement.

L’utilisation de ce prêt

En contractant ce prêt, l’emprunteur n’est pas tenu de préciser l’utilisation de cette somme. Il est libre de financer un projet, un achat ou bien de subvenir à ses besoins quotidiens. Mais l’utilisation les plus fréquentes de ce prêt concerne l’achat d’équipements auto/moto, le financement de travaux de rénovation, des études et bien évidemment, financer un voyage en famille ou en amoureux. Ainsi, il est possible de s’évader pendant quelques jours sur une plage à l’autre bout du monde, tout en étant assuré de la discrétion concernant l’utilisation de ce prêt sans justificatif.

Pour d’autres conseils en crédit, n’hésitez pas également à visiter le site jcard.fr spécialiste en crédit et rachat de credit

Catégories
Finance

Un crédit rapide, un type de prêt qui avance de nombreux avantages

De nos jours, de plus en plus de particuliers contractent des crédits pour accéder à une vie plus confortable. En effet, les prêts les plus sollicités sont les crédits auto et les prêts personnels. Ces derniers permettent de financer à peu près n’importe quel projet, puisque le souscripteur est libre d’employer son emprunt comme bon lui semble dans ce genre de formule. Malgré cet atout, ils prennent du temps à être délivré, ce qui ne les permettent pas d’être utilisés pour des situations d’urgence. Pour les imprévues, le crédit rapide est la solution idéale.

Qu’est-ce qu’un crédit rapide ?

Un credit a la consommation rapide est une formule de prêt spécialement conçu pour les personnes ayant un besoin urgent de financement. En fait, il s’agit généralement d’une simple offre de prêt personnel dont la procédure de délivrance a été facilitée.

L’analyse des dossiers financiers du demandeur est confiée à des cellules spécifiques de la banque. Cependant, l’obtention de ce type de crédit ne dépend pas uniquement du résultat de la santé financière du demandeur, elle dépend également des causes qui animent la demande.

Quoi qu’il en soit, ses prêts sont assez faciles à obtenir. Toutefois, ils peuvent être plus ou moins couteux selon la banque prêteuse. Dans ce sens, il est crucial pour le particulier de bien choisir chez qui souscrire.

credit conso

Comment trouver les meilleures offres de crédit rapide ?

Afin de dénicher les formules les plus avantageuses, nous vous conseillons de rechercher votre crédit sur internet. De nos jours, de nombreuses sites ont des portails internet très informatifs, ils vous permettront de voir toutes les offres de l’établissement en question sans bouger de chez vous.

Cette méthode a fait ses preuves, cependant il est clair que vous ne pourrez pas voir un à un toutes les formules de crédit rapide du web. Pour pallier ce problème, certaines banques en ligne vous proposent des comparateurs ou des simulateurs de crédit. Ces derniers vous donnent la possibilité de trouver les offres les mieux adaptées à votre situation financière. En outre, ils filtrent en temps réel d’innombrables offres de plusieurs établissements bancaires. A titre d’exemple le site www.credit-rapide.info, qui est la référence dans ce type de crédit propose un comparateur pour comparer rapidement différentes offres de crédit.

Vous pourrez alors vous en servir pour trouver des offres de crédit rapide. D’ailleurs, ils ont été conçus pour afficher en priorité les prêts les moins couteux pour les particuliers. Ainsi, ce sont les outils idéals pour trouver votre crédit rapide.

Catégories
Finance

Je suis de nouveau interdit bancaire : que faire ?

Je ne pensais pas que ça allait m’arriver de nouveau, mais voilà : encore une fois je suis interdit bancaire. Lorsque c’est arrivé la première fois, je ne savais pas quoi faire. Aujourd’hui je vais partager avec vous la manière dont il faut réagir, ce que j’ai appliqué d’ailleurs pour cette fois-ci.

Rappel sur le fichage bancaire

Avant que je n’aille plus loin dans mon histoire, laissez-moi avant tout vous en dire un peu plus sur la situation d’interdit bancaire. Etre fichée FICP, c’est se voir interdit d’émission de chèques de banques pendant une durée de cinq ans, en raison d’une émission d’un chèque sans provision par le passé.

C’est une situation particulièrement désagréable, dans la mesure où vos moyens de paiement sont extrêmement limités. Vous pouvez avoir un compte bancaire, mais les moyens de paiement qui vous seront mis à disposition se suffiront à une carte de retrait avec vérification systématique, afin de s’assurer que vous ne ferez pas de nouveaux écarts financiers de manière à ne plus être solvable.
Enfin et non des moindres, les portes du crédit immobilier vous seront fermées du moins jusqu’à ce que vous ayez rétabli votre situation.

Réaction numéro un : arrêter les dépenses superflues

redressement bancaireUne chose est sure : vous manquerez cruellement de liquidités pendant la période où vous serez en interdit bancaire. Au début, je ne mesurais pas l’ampleur de la situation. Je continuais à vivre un peu comme si rien ne s’était passé. Et c’est lorsque je suis passée au guichet automatique que j’ai réalisé ce qui m’arrivait : je ne pouvais plus me permettre des achats superflus.
Lorsque vous êtes fiché bancaire, il faut que tout ce qui vous reste comme liquidités serve à payer les charges courantes comme l’alimentation, les frais de déplacement et autres. Comme vous ne pouvez plus retirer de l’argent à tout va, autant optimiser vos dépenses.

Réaction numéro deux : rétablir la situation au plus vite

Lorsque j’ai été fichée bancaire pour la seconde fois, je savais qu’il fallait réagir au plus vite. En effet, il est possible de se sortir de l’interdit bancaire et de lever l’interdiction à condition d’être réactif. Ce qu’il faut faire, c’est s’arranger pour que votre créancier soit payé.

Vous pouvez alors vous rendre à la banque au plus vite et créditer votre compte, et ensuite appeler votre créancier pour qu’il vienne toucher à nouveau son chèque. L’autre solution, c’est de récupérer le chèque auprès de votre créancier et le payer en espèces. Quant au nouveau chèque, vous irez à la banque le rapporter afin de prouver à cette dernière que vous êtes désormais solvable. Elle enregistrera alors le numéro du chèque et contactera la Banque de France pour annuler votre fichage lorsque la situation est avérée clean.
Pour ma part, c’est comme ça que j’ai pu éviter d’être fichée FICP pour la seconde fois pendant cinq ans.