Qu’est-ce qu’une station d’épuration ?

epurationUne station d’épuration est un centre de traitement de l’eau qui peut remplir deux missions distinctes : recycler les eaux usées en éliminant les polluants avant leur rejet dans leur milieu naturel et rendre les eaux naturelles propres et sans danger pour la consommation humaine.

Pourquoi traiter les eaux usées ?

Après l’utilisation de l’eau par les trois plus grands consommateurs que sont le ménage, l’agriculture et l’industrie, l’eau charrie avec elle les saletés, visibles à l’œil nu ou non, qui la rendent nocive pour l’environnement et impropre à sa réutilisation future d’où la nécessite de développer l’ingénierie du traitement des eaux et boues.

  • L’eau usée domestique

L’eau résiduelle du ménage contient :

* des éléments physiques : déchets ménagers versés par inadvertance dans la conduite d’eau (contenants plastiques, épluchures, etc),
* des éléments chimiques rejetés après les toilettes, la lessive et le lavage des vaisselles ou de la voiture à l’instar des détergents, des savons, des produits cosmétiques ou encore les huiles de cuisson ou les graisses et résidus de carburant des voitures,
* des éléments organiques comme les restes de nourriture ou les déjections qui passent du WC à la fosse septique.

  • L’eau usagée industrielle

L’effluent (eau usée) industriel est le plus polluant et le plus dangereux. À un niveau élevé, les polluants industriels deviennent cancérigène, tératogène (malformation de nouveau-né), perturbateur endocrinien et perturbent l’écosystème.

  • L’eau rejetée par l’agriculture

Les pesticides et les engrais utilisés dans l’agriculture sont directement déversés dans le sol par l’arrosage. Ensuite, ces polluants vont contaminer le sol et les nappes phréatiques. Ceci constitue un problème grave car l’épuration de l’eau doit dans ce cas se faire en amont ou uniquement dans les centres de traitement des distributeurs d’eau potable.

faaa

Le rôle d’une station d’épuration

Une station d’épuration élimine les polluants de l’eau à l’aide des quatre procédés suivants :

  • traitement mécanique : élimination des déchets par tamisage et décantation ;
  • traitement biologique : élimination des matières organiques et minérales par la culture microbienne et par ajout d’oxygène via l’aération ;
  • traitement chimique : floculation puis élimination des substances dangereuses par l’ajout de produit chimique ;
  • désinfection : traitement par UV, par ozonisation ou par le chlore pour tuer les germes pathogènes.

Les commentaires sont fermés.